Oodrive dans le top 10 des leaders du Social Selling

2 mars 2017

D’après une étude Market Cube, menée pour le compte de LinkedIn*,
le social selling s’impose en France.

 

 

Quelle entreprise peut se passer de prospection commerciale ? Aucune à priori. En effet, c’est une étape quasi vitale pour un business et qui s’appuie avant tout sur une bonne connaissance de ses clients et prospects. Mais cette connaissance ne doit pas se limiter à détenir leurs coordonnées. Elle passe par leur écoute, l’identification de leurs motivations, leurs besoins et attentes et l’évaluation de leur maturité dans le cycle de décision afin de leur adresser le bon message au bon moment. L’approche « consumer centric » est plus que jamais au goût du jour. Ce leitmotiv doit être au cœur de toute prospection qui se veut efficace afin que la réponse aux besoins identifiés des clients soit la priorité de l’entreprise.

C’est le cas d’Oodrive, leader européen de la gestion des données sensibles, qui met en pratique depuis plusieurs années déjà le « social selling ».


Qu’est-ce que le social selling et quels sont ses avantages ?

Le social selling consiste à exploiter les réseaux sociaux afin de repérer les bons prospects, de nouer des relations et d’atteindre les objectifs commerciaux fixés par l’entreprise. Les acheteurs d’aujourd’hui passent de plus en plus de temps en ligne et sur les réseaux sociaux avant de contacter un prestataire potentiel. Le social selling permet donc de gagner du temps et de l’argent. En aidant les entreprises à repérer et à entrer en contact avec les prospects de manière plus ciblée, le social selling prend le relai du démarchage téléphonique. Les entreprises gagnent ainsi en performance.

Le social selling :

raccourcit le cycle de vente

apporte une meilleure compréhension des prospects

permet de contacter les acheteurs au bon moment

identifie de nouvelles opportunités de génération de leads

améliore la productivité de l’équipe commerciale

permet de se positionner en tant que leader d’opinions

 

Le social selling selon Oodrive

Pratiqué depuis de nombreuses années par l’ensemble de la force commerciale d’Oodrive, le social selling Linkedin s’est intensifié ses dernières années. Son usage est devenu systématique notamment grâce à la mise en place en 2014 du module « Sales Navigator ».

 « Cet outil a simplifié la vie des équipes de vente chez Oodrive. Il permet de créer une relation pertinente entre professionnels, basée sur la confiance et orientée vers la résolution de besoins métier précis » déclare Eryk Markiewicz, CMO chez Oodrive. « Un gain en efficacité que nous mesurons au quotidien ».

Dans les faits, le social selling permet à Oodrive de mesurer la performance de la marque sur LinkedIn, d’identifier les prospects les plus pertinents, de communiquer auprès d’eux via du contenu approprié répondant à leurs attentes et besoins. Enfin, cela permet à Oodrive de construire avec eux une relation à long terme.

 « Le social est maintenant ancré dans l’ADN de tous les collaborateurs d’Oodrive et a permis de créer une véritable culture digitale. Il nous donne également le pouls du marché et nous aide sur notre veille marché et concurrentielle » conclut Eryk Markiewicz.

Depuis sa mise en place, le social selling a permis à Oodrive de générer 5 à 10% d’opportunités de business supplémentaire.

 

*Méthodologie de l’étude : Market Cube a mené pour le compte de LinkedIn, une étude sur Internet auprès d’un échantillon de 504 professionnels du développement commercial et des ventes en France entre le 24 février et le 4 mars 2016. Les commerciaux les plus performants incluent des personnes interrogées qui se classent parmi les meilleurs 15% de leur organisation et qui prévoient de dépasser leur objectif de chiffres d’affaires d’au moins 25%. Le classement concerne les entreprises employant plus de 50 salariés et ayant plus de 50 commerciaux actifs.