Dirigeants d’entreprise, salariés, particuliers… Formez-vous en ligne à la sécurité du numérique !

Définies comme l’un des objectifs clés de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique, la formation et la sensibilisation des Français à la sécurité du numérique représentent aujourd’hui un enjeu majeur. Dans le cadre de ses missions, l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) poursuit un programme de sensibilisation et c’est dans cette optique qu’elle a lancé son premier cours en ligne, le MOOC SecNumacadémie.

Les attaques informatiques sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses, mais également de plus en plus sophistiquées. Et L’ANSSI est de plus en plus souvent sollicitée dans ces situations. Chaque fois qu’un service public ou un OIV (Opérateur d’Importance Vitale) est touché, elle intervient. L’ANSSI dispose de près de 600 ingénieurs informatiques, mais ces derniers ne peuvent pas être partout à la fois. C’est pourquoi l’agence a lancé un cycle de formation en ligne destiné aux responsables informatiques mais également au grand public.

Former le plus grand nombre au risque cyber

Selon la stratégie nationale pour la sécurité du numérique, la sensibilisation de tous est un préalable nécessaire pour que les élus, les dirigeants d’administrations ou d’entreprises prennent en compte le « risque cyber » à son juste niveau et décident des mesures susceptibles de protéger les citoyens qu’ils représentent ou les organismes qu’ils dirigent, a indiqué l’ANSSI.

L’ANSSI a lancé SecNumacadémie pour former le plus grand nombre de citoyens à la sécurité du numérique. Grâce à ce MOOC (Massive Open Online Course), les utilisateurs pourront apprendre et assimiler des notions de base de la sécurité des systèmes d’information utiles au travail comme à la maison.

L’objectif  est donc de permettre à tous d’être initiés à la cybersécurité ou d’approfondir leurs connaissances, afin de pouvoir agir efficacement sur la sécurité de leurs systèmes d’information. « On se rend compte que l’ANSSI seule ne peut pas être totalement efficace. Les enjeux et cibles sont tels qu’on a l’obligation d’informer les entreprises. On veut vraiment responsabiliser chaque acteur », a déclaré l’Agence à NextInpact.

Sensibiliser les professionnels en priorité

Avec cette formation en ligne, l’agence espère toucher le public le plus large possible. « En priorité des professionnels désireux de protéger leur entreprise contre les hackers. Mais ces professionnels, une fois rentrés chez eux, porteront ainsi le message à leurs familles, et nous toucherons donc également les particuliers », a expliqué Véronique Brunet, responsable des outils didactiques de l’Agence.

La bonne compréhension des enjeux et défis qui accompagnent le développement du numérique est souvent un prérequis à l’adoption réelle de bonnes pratiques. « Partant d’exemples et de mises en situation, cet outil peut accompagner efficacement vos actions de sensibilisation à la sécurité informatique auprès de vos collaborateurs ou de vos étudiants », a expliqué l’Agence. Il s’agit d’un outil de formation en ligne, gratuit, et accessible à tous, qui privilégie des supports diversifiés et pédagogiques (vidéos, cours écrits, exercices, etc). Au total, cette formation propose 27 heures de cours.

27 heures pour comprendre les enjeux de la cybersécurité

Les contenus du MOOC, définis par le centre de formation de l’ANSSI et validés par des experts techniques de l’agence, sont découpés en 4 modules : panorama de la SSI, sécurité de l’authentification, sécurité sur internet et enfin sécurité du poste de travail et nomadisme. A des fins pédagogiques, chacun des modules comporte 5 unités. Ces derniers traitent notamment des acteurs de la cybersécurité, des attaques sur les mots de passe, de la navigation web, des applications et des mises à jour ou encore des règles d’or de la sécurité. Au total, cette formation propose 27 heures de cours.

Le premier chapitre du MOOC est accessible depuis le 18 mai.

Date de publication des prochains modules

« Sécurité de l’authentification » : septembre 2017

« Sécurité sur Internet » : décembre 2017

« Sécurité du poste de travail et nomadisme » : février 2018

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse

eight − 1 =

0 commentaires