Depuis l’entrée en vigueur du règlement eIDAS (Electronic Identification And Trust Services), qui instaure un cadre européen en matière d’identification électronique et de services de confiance, la signature électronique ne cesse de faire des adeptes au sein des entreprises. Facile à mettre en place et source de nombreux avantages, elle séduit dans de très nombreux secteurs d’activité, et auprès de toutes les fonctions des organisations.

La signature électronique a été introduite dans le droit français par la loi du 13 mars 2000. Elle dispose depuis des mêmes prérogatives et engage le consentement du signataire de la même façon que la signature manuscrite. Depuis 2014, la signature électronique est encadrée par le règlement eIDAS qui vise à harmoniser les transactions numériques afin de favoriser l’interopérabilité entre les Etats membres de l’Union européenne.

Si la signature électronique permet de simplifier les échanges entre une entreprise et ses clients, elle offre également un très haut niveau de sécurité. Elément essentiel à l’heure où la cybermenace ne cesse de croître. En effet, la signature électronique permet de garantir l’intégrité d’un document et l’identité du signataire. De nombreux secteurs d’activité ont bien compris l’intérêt de cet outil.

Banques/assurances

Que ce soit pour ouvrir un compte bancaire ou souscrire un contrat d’assurance, la signature électronique permet de simplifier de nombreuses formalités. Selon D-rating, 61% des établissements bancaires français intègrent désormais la signature électronique contre seulement 39% en 2017. En matière d’assurance, cette même étude affirme que 64% des recherches d’informations nécessaires à la souscription d’un  nouveau contrat se font en ligne. Cependant, le taux de conversion reste assez bas. A peine 20% des nouvelles souscriptions se font en ligne.

Plus besoin pour un client aujourd’hui de se déplacer systématiquement dans son agence ou chez son courtier en assurance. Un grand nombre de formalités peuvent être réalisées de manière sécurisée et à distance. Signer de façon électronique permet non seulement de gagner du temps mais également de faire des économies (impression des contrats, frais postaux, etc).

Immobilier

Documents numériques, cloud et dématérialisation font aujourd’hui parti des nouvelles méthodes de travail utilisées dans le secteur de l’immobilier. Cette transformation numérique est source de nombreux avantages.

Les acteurs de l’immobilier sont donc de plus en plus nombreux à délaisser le papier au profit des tablettes et des smartphones.

Mandat de location, offre d’achat, état des lieux, bail, procès-verbal d’une assemblée générale… Le secteur de l’immobilier est un gros consommateur de papier. Mais ça c’était avant la signature électronique. Cette solution permet de mettre fin aux innombrables impressions papier et au temps perdu à parapher toutes les pages des dossiers.

Ressources humaines

Les tâches administratives qui incombent aux services RH sont parfois chronophages et sans réelle valeur ajoutée pour les équipes. La dématérialisation permet de changer les processus et de gagner en productivité. Passer à la signature électronique pour les contrats de travail permet de finaliser une embauche plus rapidement, à distance et de façon sécurisée. En outre, cela contribue également à donner une image innovante de l’entreprise.

De nouveaux secteurs porteurs de changement

La banque, l’assurance et l’immobilier sont historiquement les secteurs ayant ouvert la voie dans l’usage de la signature électronique. Mais certains secteurs seront, à l’avenir, eux aussi, de véritables ambassadeurs de cette technologie. C’est ce qui ressort d’une étude récente qui met notamment en lumière des secteurs comme le tourisme, la grande distribution ou encore l’intérim.

En effet, de nombreux autres secteurs auront tout à gagner à l’avenir à intégrer la signature électronique dans leurs process. Dans le secteur du tourisme par exemple, l’étude révèle que plus de 20 millions de locations de véhicules sont réalisées chaque année en France. Ce sont autant de contrats qui pourraient être signés électroniquement. Dans le secteur de la grande distribution, certains salariés passent près d’une heure par jour à signer et parapher des documents.

Oodrive vous accompagne

Il existe des outils aujourd’hui permettant de simplifier et accélérer les processus de contractualisation. Avec Oodrive, faites signer vos clients et vos partenaires en toute confiance. Grâce à la conformité de la solution avec eIDAS, soyez assurés que vos documents signés sont recevables en tant que preuve. La solution s’appuie sur l’infrastructure de CertEurope, Tiers de Confiance leader en France, ce qui vous offre une garantie de fiabilité, de sécurité et de conformité. Avec CertSign, vos parcours de souscription sont 100 % numériques, vos coûts et vos délais de traitement sont réduits, et vous augmentez vos taux de transformation.

Andry Ramiandrasoa

Andry Ramiandrasoa
Product Marketing Manager

Oodrive, le partenaire de confiance pour la gestion de vos données sensibles.

En savoir plus Nous contacter