Aujourd’hui, de nombreuses entreprises se tournent vers des solutions Cloud pour automatiser et gérer leur activité, mais également pour structurer leurs processus métiers. C’est une pratique devenue courante qui leur permet d’accélérer leur transformation numérique, de gagner en efficacité et en productivité. Et elles ont majoritairement fait un choix entre Cloud public et Cloud privé. Il existe pourtant une solution alternative : l’hybride. Cette solution présente des avantages aussi bien techniquement qu’en termes de sécurité, de disponibilité et de performance.

La sécurité : un argument de poids

L’adoption des solutions en mode SaaS a été relativement lente au cours de ces dernières années. En cause : les préoccupations des entreprises vis-à-vis de la confidentialité de leurs données et de la sécurité. Mais les avantages du Cloud (infrastructure virtualisée évoluant avec la charge de travail, suivi des projets en temps réel, flexibilité, partage…) en font un modèle attractif. Et aujourd’hui, les entreprises doivent se tourner vers de nouvelles solutions pour rester compétitives et faire face à la concurrence.

La solution privée est souvent privilégiée par les entreprises dont les besoins en matière de criticité et sécurité des données sont importants. Elle permet également de réduire les temps d’accès et de latence. Le Cloud public peut être privilégié pour sa simplicité d’utilisation et son coût. Les entreprises choisissent le public notamment quand elles ne disposent pas des ressources suffisantes pour administrer leur propre infrastructure de Cloud privé.

Le modèle hybride

Mais qu’en est-il du Cloud hybride ? Comme son nom l’indique, il est issu d’un croisement. Ce n’est pas seulement du public ou simplement du privé. Cette structure mixte combine les ressources du privé avec celles du public pour proposer une solution adaptée aux besoins des entreprises tout en garantissant un niveau élevé de sécurité. Avec ce type d’investissement IT, les entreprises ne mettent pas tous leurs œufs dans le même panier.

En mode hybride, l’entreprise dispose d’espaces de stockage sur site et dans le Cloud. Comme il utilise un modèle d’infrastructure « software-defined » (structuré par le logiciel et non pas limité par la capacité du matériel), le Cloud hybride est plus agile. Les entreprises ayant été séduites par l’hybride cherchent une solution offrant les avantages du Cloud pour sa flexibilité et son coût tout en gardant la maîtrise de la solution.

D’après un rapport du cabinet de conseil et d’études technologiques TechNavio, les principaux moteurs du marché du Cloud hybride sont : réduire les dépenses informatiques, améliorer la productivité de l’entreprise et appliquer des politiques réglementaires et de sécurités strictes. En 2013, Gartner prédisait que près de la moitié des entreprises utiliserait le Cloud hybride d’ici 2017. Pour l’entreprise de consulting MarketsandMarkets, le marché du Cloud hybride devrait atteindre environ 85 milliards de dollars en 2019.

Garder le contrôle

Le coût de départ du matériel serveur nécessaire à la mise en place de la partie privée peut paraître important. Mais en contrepartie, les départements informatiques ont leur mot à dire sur le choix de ce matériel et sur la conception des systèmes, ce qui leur offre un moyen précieux d’adapter les ressources aux besoins de l’entreprise. Avec le Cloud hybride, l’entreprise a la possibilité d’exploiter les capacités des fournisseurs de plate-forme de Cloud public sans transférer l’ensemble de leurs données vers un centre de traitement tiers.

Le meilleur des deux mondes

Certaines entreprises hésitent encore à exécuter toutes leurs applications dans le Cloud pour des raisons de sécurité et de fiabilité. Il existe pourtant des solutions, en mode hybride notamment, offrant des garanties allant dans ce sens. Elles combinent les avantages du Cloud privé et du Cloud public et sont nativement conçues à deux niveaux. Le premier niveau est sous la responsabilité du client, le second est hébergé chez un prestataire certifié et offre toutes les garanties de confidentialité et de sécurité  dont une entreprise a besoin. Elle pourra également profiter d’un hébergement local pour que les données restent dans le cadre juridique du client.

 

Image © GraphicStock
Philippe Boyon

Philippe Boyon
Responsable Marketing Produit

Oodrive, le partenaire de confiance pour la gestion de vos données sensibles.

En savoir plus Nous contacter