La sécurité des données sensibles, un enjeu clé pour les entreprises

Des entreprises en pleine mutation

Pendant longtemps, les entreprises ont assuré la sauvegarde de leurs données sensibles dans leurs propres locaux, sur des supports physiques (serveurs, bandes magnétiques, etc.). Nombreuses sont celles qui ont encore recours à ces méthodes. Avez-vous pensé à la sauvegarde en ligne de vos données sensibles ?

Même si vous en effectuez régulièrement des copies de secours, vous n’êtes pas à l’abri de certains incidents qui peuvent mettre en péril vos informations les plus critiques. Vos postes ou serveurs peuvent être endommagés par une défaillance technique ou par un sinistre. Tout support de sauvegarde est sujet à l’obsolescence d’une manière plus ou moins prononcée, qu’il s’agisse d’un disque ou d’une bande LTO (par exemple, il suffit d’un seul octet défectueux pour qu’une bande LTO soit inutilisable). Ces problématiques se révèlent difficiles à anticiper au sein d’une entreprise car elles sont par nature imprévisibles et induisent des coûts significatifs de remplacement du matériel ou de maintenance.

Un dispositif complexe et souvent coûteux qui montre vite ses limites et peut être remplacé par une data room virtuelle sécurisée.

Le Cloud, un choix lié aux performances de l’entreprise

Cette technologie clé en main tire parti des principes de stockage et de sécurité des données pour délivrer évolutivité, flexibilité, résultats rapides et rentabilité. Les entreprises apprennent petit à petit à intégrer cette solution dans la gestion de leur organisation comme véritable allié dans toutes les situations exigeant un contrôle absolu de la confidentialité des données sensibles. Encore faut-il en maîtriser les fondamentaux afin d’optimiser au mieux ses performances.

Identifier ses besoins pour choisir une technologie adaptée

Stockage, sauvegarde en ligne, synchronisation en ligne – Afin de choisir une solution Cloud adaptée, il est primordial de bien comprendre la différence entre stockage, sauvegarde en ligne et synchronisation. Trois mots qui se mélangent souvent dans le discours médiatique mais qui renvoient en réalité à trois besoins bien spécifiques.

  • Le stockage en ligne: le stockage correspond simplement à un espace où l’on peut conserver des données, sans logiciel associé.
  • La sauvegarde en ligne: la sauvegarde en ligne implique bien sûr un espace de stockage pour y conserver vos données mais elle y apporte une valeur ajoutée considérable : un logiciel.
  • La synchronisation: la synchronisation permet de placer vos données sensibles dans le Cloud au sein d’un espace sécurisé auquel vous pouvez vous connecter depuis vos différents appareils.

A l’heure où de plus en plus de salariés utilisent des périphériques personnels dans le cadre de leur travail (leur propre Smartphone par exemple), ces solutions constituent un excellent moyen pour protéger malgré tout la confidentialité des données. En effet, on peut attribuer à chacun un espace dédié et sécurisé auquel il peut accéder depuis les périphériques de son choix, sans risquer de porter atteinte à la sécurité du réseau de l’entreprise.

Sauvegarde en ligne et synchronisation correspondent à des besoins différents : préserver ses données sensibles et les garder à disposition sur tous les appareils que l’on utilise dans un cadre professionnel. Il est donc naturel de s’interroger sur la possibilité de concilier ces deux objectifs.

Protéger ses données sensibles

  • Sécurité

Placer ses données sensibles en lieu sûr : le rôle du data center – Au lieu de conserver les données sur un support que l’on doit brancher à sa machine pour accéder aux informations, on les conserve sur une infrastructure accessible grâce à une connexion Internet sécurisée : le centre d’hébergement ou data center. De la conception du bâtiment au contrôle des personnes autorisées à y accéder, tout est pensé pour assurer un niveau de sécurité optimal.

De même, les lieux sont surveillés en permanence grâce à des caméras et un gardiennage 24/7. Des alarmes préviennent le personnel en cas d’intrusion ou, plus simplement, si une porte a été mal fermée. Autant de précautions qui font du datacenter un environnement très protégé. Afin d’ajouter une couche de sécurité supplémentaire, les données sensibles sont redondées : la redondance consiste à dupliquer les données afin de disposer en permanence d’une copie de secours en cas de problème.

  • Confidentialité :

Vos données sensibles vous appartiennent – Elles peuvent abriter des informations sensibles, confidentielles, qui ne doivent pas être lues par des tiers non autorisés… y compris votre presta­taire de cloud lui-même !

Afin de garantir cette confidentialité, vos don­nées peuvent être chiffrées tout au long de leur cycle de vie. Le chiffrement est comparable à un « code secret » : vous détenez une clé grâce à laquelle les données vont être transformées en une suite de caractères sans aucune significa­tion.

  • Flexibilité :

Un modèle qui s’adapte à vos besoins – Au-delà des garanties qu’il apporte en matière de sécurité, le Cloud offre aussi aux entreprises beaucoup plus de flexibilité. Effectuer des sauvegardes de vos données sensibles par ce biais ne doit pas représenter une contrainte supplémentaire pour les salariés ni perturber l’activité de votre entreprise en consommant trop de ressources. Le Cloud vous permet aussi de réduire le temps et les coûts consacrés à la maintenance et à l’hébergement. La sauvegarde s’effectuera ensuite de manière totalement automatisée.

Le modèle Cloud s’inscrit globalement dans une démarche vertueuse : vous restez libre de changer de prestataire à tout moment si vous êtes mécontent de la qualité de service… et votre prestataire le sait. Il aura donc tout intérêt à veiller en permanence à la qualité de son logiciel et à le faire évoluer au rythme des dernières innovations.

Michele Di Gioia

Michele Di Gioia
Product Manager

Oodrive, le partenaire de confiance pour la gestion de vos données sensibles.

En savoir plus Nous contacter